S’empaysager / se dépaysager

Résidence à Gamut, au Bastion de Saint-Just, Lyon. Mai à octobre 2022.

2 évènements ont ponctué ce temps de résidence :

Rêves greffés, installation in situ et évolutive dans le jardin et présentée en septembre dans le cadre de l’exposition collective Attentions plurielles – intempéries, Résonance avec la biennale de Lyon.

Une Restitution publique de mon travail en octobre, au sein de laquelle j’ai proposé une expérience d’ immersion visuelle et sonore dans mon atelier de travail.

http://www.asso-gamut.com

Vidéo projection, meurtrières.

Vues d’ensemble de l’atelier.

Photos de Marion Fitzer.

Résidus de photographie rebrodée, encre, fil, tissu, morceaux de végétaux après immersion dans des éprouvettes remplies d’eau.

Photo brodée dans et avec l’herbe et laissée in situ sur une période d’un mois.

Dessin à l’encre, peinture et techniques mixtes sur mur à la peinture écaillée. 30 x 45 cm

Techniques mixtes papier, textile et dessins sur cailloux récoltés au jardin. Dimensions variables.

Intervention sur carreaux de verre cassés récupérés in situ, rebord de fênetre. Août 2022

Peinture, brou de noix, texte, fils, collage.

Vue de la restitution après intempéries, octobre.

Collage d’impression photographique râtée sur mur et techniques mixtes, 11 x 15 cm.

Les instants glaciairesphotographie réalisée à partir d’une expérience de fonte de glace. Ciseaux anciens hors d’usage, rebuts de fil, ancienne clef du portail du Bastion. 30 x 40 cm.

Sculpture de glace, activée au moment de la restitution. Dé à coudre, bobine, aiguille, crochet de broderie, clous, rebuts de texte, crayon, copeaux de crayon, débris de mur écaillé.

Document crée en accompagnement de la restitution de résidence.

Texte : Tatiana Bailly. Conception graphique : Léa Auvray.

Les rêves greffés.

Vue d’ensemble de l’installation.

Eléments brodés avec l’herbe : tissu, chaussure, cercle à broder sur pied, photographie, terre.

Détails.

© Lucas Zambon

Après 1 mois, délocalisation des éléments dans un environnement minéral.

Détails.

Extraction des divers éléments constitutifs de l’installation et relocalisation dans un espace autre du jardin.

Photographie : Tatiana Bailly